© 2023 by Conferences Website. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • RSS Classic

ÉTIENNE PAUL MUNGOMBE

 

Né en 1977 en République démocratique du Congo dans une famille membre de l’Église des Amis (Quakers), Étienne Paul Mungombe a dû fuir son pays en 1996, alors qu’il venait de terminer ses études secondaires. Devenu pasteur Quaker après des séjours dans différents camps de réfugiés en Tanzanie, au Burundi et au Kenya, il a créé en 2012 un organisme appelé « L’espoir et la voix des personnes handicapées » (HDVIPO).

 

En 2016, le Haut-commissariat aux réfugiés a proposé à sa famille de les réinstaller au Canada et il est arrivé à Lasalle (Québec) en juillet sous l’égide du gouvernement canadien. Après avoir implanté une église des Amis à Montréal, Monsieur Mungombe a créé en 2018, avec d’autres pasteurs réfugiés, l’organisme « United Friends Church » dont la mission est de mettre en réseau les diasporas africaines au Québec et en Ontario. L’organisme propose des ateliers de détraumatisation développés depuis les génocides dans la région des Grands Lacs africains par les Équipes Chrétiens de la Paix à l’intention des diasporas.   

     .

LINDSAY LUC 

Lindsay Luc est membre de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours (Mormons) depuis plus de 28 ans et elle a occupé plusieurs rôles de dirigeante bénévolement. Elle a été notamment présidente de la Société de Secours de paroisse, où elle devait voir au bien-être spirituel, émotionnel, social et économique des femmes de sa paroisse.  Elle a aussi été présidente de la Primaire Pieu, fonction dans laquelle elle avait la responsabilité de l’enseignement religieux  des enfants de 18 mois à 12 ans du Grand Montréal. Par ailleurs, Madame Luc a également fait une mission d’une période de 18 mois  auprès de la communauté hispanophone de la Floride pour l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours.

BÉNÉVOLAT POUR LA CROIX-ROUGE CANADIENNE 

Depuis 2010, elle est bénévole pour la Croix-Rouge Canadienne. En tant que bénévole à la Croix-Rouge canadienne, division du Québec, Madame Luke a consacré de nombreuses heures au cours des huit dernières années à aider autrui. « Je suis devenue bénévole à la Croix-Rouge tout de suite après le tremblement de terre de 2010 à Haïti », explique-t-elle. « Je regardais les nouvelles avec ma famille et je me sentais impuissante. Je me suis dit que ce n’était pas un moment pour pleurer, mais plutôt une occasion d’agir. Alors, j’ai décidé de passer à l’action », ajoute-t-elle.

Avec le temps, la Croix-Rouge, division du Québec, l’a invitée à devenir membre permanente de l’équipe de gestion des urgences, dont l’objectif premier est d’apporter un soutien aux sinistrés en réunissant les familles, en recevant l’information, et en fournissant des services d’urgence en matière d’hébergement, de nourriture, de vêtements et de services personnels. « Je crois vraiment à la force de la détermination individuelle », affirme-t-elle. « Je crois qu’une seule personne peut faire une différence. Je suis aussi convaincue que plusieurs personnes ordinaires de bonne volonté qui unissent leurs forces peuvent faire des actions extraordinaires pour le bien-être d'autrui. »

« Je suis devenue bénévole Croix-Rouge car les principes fondamentaux de la Croix-Rouge s’harmonisent parfaitement à mes valeurs personnelles. J’aime particulièrement le principe Humanité, c’est-à-dire le désir d’aider tous les êtres humains, » conclut-elle.

 

Professionnellement, Madame Luc occupe un poste de directrice chez BMO Ligne d’action, une firme de courtage.

 

LES PRINCIPES FONDAMENTAUX

DE LA CROIX-ROUGE

HUMANITÉ 

Né du souci de porter secours sans discrimination aux blessés des champs de bataille, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, sous ses aspects international et national, s'efforce de prévenir et d'alléger en toutes circonstances les souffrances des hommes. Il tend à protéger la vie et la santé ainsi qu'à faire respecter la personne humaine. Il favorise la compréhension mutuelle, l'amitié, la coopération et une paix durable entre tous les peuples.

 

IMPARTIALITÉ

Il ne fait aucune distinction de nationalité, de race, de religion, de condition sociale et d'appartenance politique. Il s'applique seulement à secourir les individus à la mesure de leur souffrance et à subvenir par priorité aux détresses les plus urgentes.

NEUTRALITÉ

Afin de garder la confiance de tous, le Mouvement s'abstient de prendre part aux hostilités et, en tout temps, aux controverses d'ordre politique, racial, religieux et idéologique.

INDÉPENDANCE

Le Mouvement est indépendant. Auxiliaires des pouvoirs publics dans leurs activités humanitaires et soumises aux lois qui régissent leur pays respectif, les sociétés nationales doivent pourtant conserver une autonomie qui leur permette d'agir toujours selon les principes du Mouvement.

 

VOLONTARIAT

Il est un mouvement de secours volontaire et désintéressé.

 

UNITÉ

Il ne peut y avoir qu'une seule Société de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge dans un même pays. Elle doit être ouverte à tous et étendre son action humanitaire au territoire entier.

 

UNIVERSALITÉ

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, au sein duquel toutes les Sociétés ont des droits égaux et le devoir de s'entraider, est universel.

 

   .